Open/Close Menu Centre de Thérapie pour Couples et Familles de l’Outaouais

Il est important de s’arrêter quelques instants pour réfléchir à ce que signifie un ami.

 

En effet, nous savons tous que les mots sont porteurs de sens, car ils portent le contenu de ce que nous voulons dire, transmettre, faire connaître à l’autre.

 

Malheureusement, le langage populaire, influencé par des convergences de générations et d’affluences de diverses sociétés, arrive à faire bouleverser l’usage des mots et donc, finit par créer une place aux modifications et mutations des mots, des expressions régionales, et même à la signification propre des mots. Or, faire un usage éparpillé ou non approprié des mots arrive à déstabiliser la pensée et nous amène à s’en faire un sens, forcément différent du vrai sens. Ce qui peut causer une grande confusion…Certains mots ne portent plus le même sens!

 

Regardons de plus près cette mutation du langage :

 

Si on se fit aux définitions que l’on retrouve dans les dictionnaires, on devrait voir, en termes d’importance que :

 

un camarade est une personne avec qui l’on a des rapports semblables mais désintéressés;

un chum (une chum) est une personne que l’on apprécie bien;

un copain est une personne avec laquelle on a des affinités et de la sympathie;

un ami est une personne avec laquelle on est uni par l’amitié (sentiment d’affection, un attachement privilégié entre deux personnes) et finalement;

un amoureux (amoureuse) est une personne avec laquelle on est uni par l’amour.

 

En visitant un forum sur Internet afin de découvrir ce que les gens se donnent comme définition au mot ami, j’ai constaté que pour certains, un ami est moins important en terme d’importance qu’un copain! Pour d’autres, c’est le contraire!

 

Dans les centres de la petite enfance (CPE), on entend les éducatrices s’adresser aux enfants en disant  les amis (alors que ce sont des camarades!). Dans la cour d’école, on entend les enfants définir leur chum comme des amis très fidèles. Dans les autobus, on entend les adolescents dire mon copain ou ma copine alors qu’ils décrivent en fait leur amoureux ou leur amoureuse!

 

Ainsi, le mot ami a subit quelques bouleversements et semble vouloir changer de sens.

 

Faites l’exercice avec vos enfants : trouver des définitions pour chacun de ces mots et vous serez surpris de constater que c’est effectivement le monde à l’envers!

 

Quelles peuvent être les conséquences de ces mutations?

Ces mutations créent de profondes confusions. Si on se fie au sens que porte le mot ami, on devrait croire qu’un enfant de 2 ou 3 ans, en CPE, a déjà une relation d’affection particulière et un attachement privilégié avec tous les autres enfants qui fréquentent la même CPE (car ils se font tous appelés des amis).  N’est-ce pas que c’en est que trop demander à ces petits? À cet âge, les enfants apprennent des nouveaux mots et leur compréhension se développe, donc, ils vont se faire leur propre compréhension d’un ami (probablement et je l’espère, la compréhension d’un camarade!). Mais alors que feront-ils lorsqu’ils voudront se faire des amis, des vrais? Peut-être voudront-ils se créer des amis intimes pour partager leur affection et ainsi mélanger intimité  et relations sexuelle  à 11 ans?

 

Si on se fie au sens que porte le mot copain-copine,  les adolescents qui sont en train d’apprendre l’amour se retrouvent avec un partage de simples affinités et quelque peu de sympathie.  Mais qu’apprennent-ils exactement de l’amour? Alors qu’officiellement, ils sont en train d’apprendre à devenir le pilier, la base la plus solide et sécuritaire d’une future famille.

 

Et même si le mot copain a maintenant une nouvelle définition dans la société québécoise pour la génération des 25 ans et moins, il ne change pas dans la conscience collective et donc, les parents des adolescents qui définissent leur amoureux comme copain peuvent aussi être confus.

 

Si les mots sont en changement, les sens, eux, ne le sont pas, car tout être humain a besoin de sens et de signification pour se développer des relations saines et sans confusion.

 

Alors, quand vous ouvrirez la discussion avec vos enfants sur les amis, prenez le temps d’aller voir quelle définition ils en ont, vous saurez mieux vous situer pour parler de sens relationnel et mieux les conseiller ou mieux les guider.

Julie J. Brousseau, MA, TCF

Psychothérapeute

© 2016 - CTCFO Centre de Thérapie pour Couples et Familles de l'Outaouais / Therapy Center for Couples and Families

Conçu et développé par / Designed and developed by Vision MG